Quel financement pour Vivaldi ?



  • La question s'impose car le navigateur est quand même l'interface entre nous et internet. Et il pourrait être tentant de récolter des profils pour les revendre. Pour Opera on connais leurs sources de revenus (pubs sur mobile, vente de navigateurs...). Par contre pour Vivaldi .. j'ai rien trouvé. Puis un site communautaire comme Vivaldi + tout les développeurs ça doit en faire de l'argent qui sort en fin de mois. Du coup il le trouve où l'argent Jon pour payer tout ceci ? ('Dans ton cul' n'est pas une réponse valable)



  • A terme, une grande société concurente de MS et dont le nom commence par G pourrait les subventioner. Ca c'est déjà vu…


  • Moderator

    Opera, Mozilla et peut-être d'autres éditeurs de navigateurs dits "gratuits" vendent leur navigateurs à des partenaires afin de financer tout ou partie du développement. Ces partenaires ne sont bien sûr pas tous réputés pour leur respect de la vie privée :D

    Vivaldi procéde(ra) probablement ainsi. Certaines vignettes de Speed Dial sont à priori déjà sponsorisées (à ma connaissance, aucune sur la version française, à ce jour). D'autres partenariats sont probables aussi…

    Moi, évidemment, je préférerais pouvoir payer moi même le produit que j'utilise mais c'est plus tellement à la mode, les logiciels payants...

    La politique de respect de la vie privée de Vivaldi est clairement décrite en anglais sur https://vivaldi.net/privacy et https://vivaldi.com/privacy/
    J'en ai fait une traduction sur http://vivaldi-fr.com/wiki/doku.php si besoin
    Il est précisé que Vivaldi ne partage, ni revend aucune donnée de ses utilisateurs (qui sont à priori des amis, hein, comme rapporté dans l'interview de Jon sur http://www.clubic.com/navigateur-internet/actualite-751313-interview-ex-pdg-opera-vivaldi-navigateur-chromium.html "Pour nous, nos utilisateurs sont nos amis, nous n'espionnons pas nos amis, ni n'importe qui d'autre.").



  • J'avais pas vu cet article sur Clubic qui est quand même encourageant. Et très intéressant.
    Mais ma première inquiétude fût comment ça va durer sans financement, et après j'ai pensé à la revente d'infos et je me suis inquiété sur ce point.

    D'après l'interview Clubic il va poutrer ce Vivaldi.
    Pour l'instant je reste sur Opera le temps qu'il n'y a pas de synchro avec le navigateur mobile. (aussi car mes bookmarks sont pris en otage, Il faudrait que je fasse un script pour convertir le json du fichier Bookmarks en fichier html. A moins que ça n'existe déjà.)


Log in to reply
 

Looks like your connection to Vivaldi Forum was lost, please wait while we try to reconnect.